logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/11/2010

PROFITONS DE NOTRE CAMPAGNE

Reçu l’an dernier dans ma boite aux lettres ces quelques consignes sur les relations agriculteurs/habitants ou touristes.



Profitons de notre campagne !

« Rien n'est pire que de s'ignorer, se connaître permet de se comprendre »




Si elle est devenue un lieu de loisirs et de détente pour chacun d'entre nous, la campagne est avant tout le lieu et l'outil de travail des agriculteurs de notre commune. Leurs activités ont un impact sur nos occupations tant pour leurs aspects positifs que pour les désagréments occasionnels que cela procure. Les comprendre et en accepter les conséquences, tout est là.

Cette lettre d'information a été créée sur l'initiative des Jeunes Agriculteurs et de la commission Agriculture de la mairie. Elle permet de fournir des réponses aux interrogations de certains et elle permettra peut-être de créer une cohabitation harmonieuse entre conducteurs, promeneurs et agriculteurs.

Au niveau de notre vie quotidienne, voici ce que nous pouvons rencontrer :

> Sur la route
Les champs étant dispersés, les engins agricoles doivent y être transférés en fonction du temps et des récoltes. Ils déposent de la poussière et de la boue sur les routes sans qu'on puisse l'éviter. Il faut donc faire attention à ces routes rendues parfois glissantes.

> La conduite
Doubler un tracteur et sa remorque peut s'avérer dangereux car il y a des angles morts importants pour les 2 conducteurs. Il est préférable d'être patient jusqu'à ce que le conducteur du tracteur puisse trouver un accotement stabilisé assez grand pour se garer et laisser passer les voitures.

> Le bruit
Le travail des agriculteurs dépend fortement de la météo. C'est pour cela qu'il leur arrive de travailler de nuit, durant le week-end et tout particulièrement en période de semis, récoltes et foins. Ils le font par obligation et essaient d'éviter de travailler prés des habitations.
Les machines à traire sont actives 365 jours/an tôt le matin et tard le soir. C'est une obligation dictée par la nature. Pas de RTT pour les vaches laitières I Et ils ne peuvent rien y changer.
Certaines vaches ont des cloches. Elles sont indispensables car cela permet aux éleveurs de localiser les bêtes rapidement et les bêtes égarées de savoir où se trouve le reste du troupeau.

> Les troupeaux
Les bêtes changent régulièrement de pâture afin de pouvoir manger. Il est parfois nécessaire de leur faire traverser les routes. Cela peut créer un ralentissement des véhicules durant quelques minutes. La patience est donc de mise. Il faut alors rouler au pas et ne
surtout pas klaxonner. Les bêtes pourraient devenir incontrôlables et 500kg avec des cornes...

> Les odeurs
Les agriculteurs épandent du fumier et du lisier afin d'enrichir naturellement les sols. L'odeur est le fruit d'un engrais 100% naturel qui s'estompe très rapidement. Afin de minimiser cette gêne, les agriculteurs travaillent les sols après épandage là où ils peuvent le faire.

> Contrôler nos activités
Faire attention aux bêtes. Il y a un danger potentiel surtout lorsqu'il y a des petits. Ne jamais traverser au milieu du troupeau car une mère pourrait charger pour protéger son petit et, à nouveau, 500kg avec des cornes....
Fermer les portails et clôtures lorsqu'on traverse les champs car les bêtes peuvent s'échapper.
Ne jamais jeter les tontes de pelouse ou autres déchets verts dans un champ car les bêtes en mourront après ingestion.
Jeter sacs en plastique, canettes verre / alu et autres bouteilles en plastique le long des champs à la fin du pique-nique. Non seulement c'est une pollution mais surtout ces déchets, non visibles dans l'herbe, sont broyés par les engins agricoles. Les bêtes risquent alors de se blesser mortellement en avalant les débris.
Ne surtout pas organiser de grillades dans les foins afin d'éviter la propagation du feu. Si toutefois cela a eu lieu, il faut ensuite enlever les cailloux utilisés pour le foyer.
On ne peut pas les voir à travers les herbes lorsqu'on travaille dans les champs. Non
seulement ces pierres cassent les machines (faucheuse, broyeuse) mais des éclats métalliques pourraient blesser gravement les personnes présentes.
Ne surtout pas s'amuser sur les balles de foin rondes et encore moins les pousser. Elles pèsent 300kg et ne peuvent être arrêtées si elles sont mises en mouvement.
Ne pas rouler durant l'été dans les prés en scooter, moto ou quad. Les herbes sont rabattues et on ne peut plus ensuite les faucher pour en faire du fourrage. D'où une perte sèche pour l'agriculteur.
Ne pas laisser son chien aboyer et courir après les vaches. Si des bêtes viennent à paniquer, tout peut alors arriver Sans parler que l'éleveur devra passer ensuite
des heures à essayer de les rassembler.

1215563860.jpg
Rassurez-vous les agriculteurs de Savoie ne sont pas habillés comme cela (photo prise vers les années 1995 à Old Sturbridge Village près de Boston USA)

1545891903.jpg
723907251.jpg
795084100.jpg
 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique