logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

14/03/2014

lettre à mon cousin Maurice du Tarn-Gaillac

 

Mon cher cousin,

 

il s’est presque écoulé un mois depuis que vous m’envoyâtes une missive à laquelle je n’ai pas encore répondu.

Vous m’en voyez fort contrit, sachant le respect que j’ai pour vous, et même, dois-je y ajouter, un peu d’admiration.

 

je pourrais trouver de nombreuses excuses, compte tenu de mes occupations journalières, et depuis peu je pourrais y ajouter l’arrivée d‘un beau temps attendu depuis plusieurs mois d’un sinistre (n’y voyez là aucune allusion aux péripéties du Royaume) hiver, promesse d’un réchauffement de mes vieux os, si je sortais prendre quelque réconfort.

Mais l’accumulation depuis d’autres courriers tout aussi pleins d’intérêt et d’intelligence m’oblige à prendre la plume, pour répondre à vos toujours aussi nombreuses et pertinentes questions ou affirmations.

 

Je n’ai pas encore acquis toute votre sagesse et vous savez combien j’ai le sang bouillant, restes d’une jeunesse ma foi à peine éloignée, dans ma tête pour le moins.

 

C’est pour cela que les nouvelles qui paraissent ci et là, dans les lucarnes lumineuses et animées (pas toujours de bons sentiments) ou dans les boîtes à musique (je devrais plutôt dire les moulins à paroles), sans citer les trop nombreuses gazettes qui usent du papier sorti des arbres de nos belles forêts, m’attristent au plus haut point.

Ces nouvelles, je le répète, m’attristent, parce qu’elles décrivent l’accumulation des bêtises de ceux qui, dans le Royaume, sont censés tenir les rênes de ce fougueux destrier que représente la si diverse et bouillante Nation Française

 

Vous me parlez de votre chaise à porteurs : je connaissais l’existence de votre carrosse, que vous menâtes, en ma compagnie, sur les tortueuses routes mal entretenues de votre lointaine province.

Mais j’ignorais que vous vous étiez  procuré ce nouvel engin, plus facile à mener par les sentiers, mais à vrai dire moins véloce.

Vous avez du pour cette acquisition, je pense, puiser dans vos derniers deniers, ceux que vous cachiez jusque là aux collecteurs de l’injuste impôt.

 

Vous me parlez également d’une étrange boussole parlante à qui vous demandez de vous guider, et qui en plus vous répond. J’avais eu connaissance de cette invention de nos nouveaux sorciers, mais j’ignorais qu’elle équipât des chaises à porteurs.

 

A ce propos la nouvelle s’est répandue, jusqu’en ma bonne Savoie, que le roi Normal 1er du nom (et j’espère, soit dit entre nous le dernier) avait quitté son grand carrosse et toute sa suite pour le remplacer par une chaise à porteurs, plus pratique pour se faufiler dans les embouteillages Parisiens, et surtout plus discrète et nécessaire car, à ce qu’il paraît, il allait à des rendez-vous honteux, avec une comédienne, une jeunesse par rapport à sa favorite. Mais un espion d’une gazette à scandales l’a reconnu, le jour où il a quitté sa chaise pour essayer de rentrer sans être remarqué chez cette jeunette. En effet il avait gardé sur la tête une espèce de couronne inconnue jusqu’à présent (d’aucuns appellent cela un casque intégral de scooter : quel nom bizarre !).

 

Heureusement l’affaire a été rapidement étouffée : son entourage de courtisans habituels a trouvé d’autres sujets de discussions et surtout de nouvelles occupations au roi. A ce qu’il paraît il envisage de redresser notre pauvre pays, avec un grand pacte de Responsabilité, en discussion depuis maintenant deux mois avec les manufacturiers et autres bourgeois ou ingénieurs.

 

Vous m’apprenez également que, compte tenu du départ de votre jardinier (il est vrai que vous n’aviez plus guère les moyens de le payer, compte tenu de votre maigre rente) vous avez du vous même saisir les ustensiles réservés habituellement aux paysans.

Pourvu que cela n’abîme pas vos belles mains d’écrivain.

Je n’ai pour ma part plus ces problèmes d’agriculture, depuis que j’ai du quitter et céder, pour les raisons que vous connaissez, ma propriété et rejoindre les tristes et insalubres immeubles de la ville.

 

Je suis conscient que cette lettre n’aura pas pu vous donner réponse à toutes les questions que vous m’aviez exposées.

 

J’espère, mon cher cousin, persévérer dans mes efforts et ne plus vous laisser aussi longtemps sans nouvelles.

 

 

 

Salutations empressées de votre dévoué cousin de Savoie

 

Post-scriptum : l'encre de cette missive était à peine séchée que je recevais des nouvelles bien attristantes de la capitale; les scandales s'y multiplient, le mensonge s'installe et le Palais est tout agité. L'acquisition de la chaise à porteurs de Normal 1er est une histoire passée à la trappe de la petite Histoire.

Dom d'Aix-Savoie

Commentaires

Ah enfin, tu réponds à ton tien cousin du Tarn-Gaillac. Tu as oublié de lui dire que ses lettres sont lues en Savoie à des apéros littéraires et sont fort appréciées.
En tout cas, tu es son digne cousin pour l'écriture!
Bravo. Je suis avidement votre correspondance.

Écrit par : Madame Capuchon | 14/03/2014

Je suis également votre correspondance châtiée (une étude enfouie dans les décombres de nos administrations, et mieux encore dans nos écoles communales)belle détente que la lecture de la correspondance entre deux cousins qui s'apprécient.

Écrit par : Charline | 15/03/2014

Que voilà des phrases bien tournées. Un style d'écriture que l'on ne lit plus que rarement. Il faut venir faire un tour en Savoie pour pouvoir satisfaire l'esprit. Bienheureux cousins dont les échanges de mots sont riches et pleins d'intelligence.
Bon samedi
Geneviève

Écrit par : Genevieve | 15/03/2014

Vos échanges épistolaires nous ramènent quelques siècles en arrière . Avec ton cousin , vous êtes de fins lettrés .
Avez-vous essayé ce genre d'expression avec les impôts , Edf , les opérateurs téléphoniques... ? J'aimerais connaître leurs réactions à réception de courrier de ce genre .
Une lettre de ce style pourrait peut-être faire avancer les discussions avec les manufacturiers et autres bourgeois et ingénieurs
Bravo aux deux cousins de La Comtesse Marie de Rabutin -Chantal

Écrit par : aln03 | 15/03/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique