logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

24/11/2012

L'ECOLE---maintenant : l'histoire de FRANCE---leçon 34 Louis XVI - la Convention

Vous vous apercevrez peut-être qu'il manque un épisode, la leçon 33 : ce n'est pas que j'ai voulu cacher un pan d'histoire, qui aurait pu être honteux ou douloureux pour notre pays. Non je n'ai simplement pas les documents sous la main, étant éloigné de mon ordinateur principal. Si la majorité d'entre vous le décide, nous reviendrons, en toute démocratie, sur cet épisode. Sinon il passera aux oubliettes...

seigneur047.jpg

 

la révolution. la convention (1792-1795). La Convention eut à réprimer les soulèvements de l'intérieur. La Vendée se souleva, Toulon et d'autres villes se révoltèrent. La Convention les vainquit. Deux enfants, Bara et Viala, se distinguèrent dans ces luttes.

LEÇON  34

UN  JEUNE  HÉROS :   BARA

Bara avait quatorze ans quand il quitta sa mère pour s'engager dans les armées de la République.

Il était depuis peu de temps à l'armée et déjà son courage faisait l'ad­miration des plus vieux soldats. Un jour, deux Vendéens l'attaquèrent. Bara les terrassa et les amena à son général.

Il aimait fort sa mère. Après s'être nourri et vêtu, il envoyait à sa mère ce qui lui restait de sa solde.

Bara succomba glorieusement. Il conduisait deux chevaux par la bride, lorsqu'une troupe de Vendéens l'entoura et le somma de se ren­dre. Bara préféra mourir.

Il n'avait alors que quinze ans. La Convention, reconnaissante, décida que ses cendres seraient portées au Panthéon.

de la musique  

Commentaires

Quel travail... J'ai pris un peu de retard dans mes lectures (soucis familiaux) mais je vais m'y remettre car c'est très bien documenté et instructif (j'ai d'ailleurs communiqué le lien de ton site à ma belle-fille qui est prof...)
Bon dimanche avec toutes mes amitiés.
Michel.

Écrit par : Michel Lebel | 25/11/2012

Cette période n'est pas forcément très glorieuse pour la République ...Mais , pendant un siècle , celle-ci a établi un dogme concernant cette période , oubliant la répression interne et l'aboutissement sur une dictature impériale .

Écrit par : daniel | 25/11/2012

Avec bara on retrouve aussi les Chouans. Les temps ont bien changé, je ne pense pas actuellement qu'un jeune de 14 ans s'engagerait pour la Patrie. Il était bien jeune, j'ai visité le Panthéon, ne me souviens pas du tombeau de Bara.Amitiés.Renée

Écrit par : Campanule | 25/11/2012

Bara est devenu un symbole de la Convention .Triste de mourir
à 15 ans même "glorieusement" et même si les cendres devaient aller au Panthéon! Je crois, d'ailleurs que le transfert au Panthéon n'a jamais eu lieu.
Ce dessin 2, très finement fait à la plume devait bien effrayer les gamins qui avaient ce livre en classe ou..... leur donner des idées de violence.Je ne peux m'imaginer qu'il pouvait leur donner la fibre patriotique!

Écrit par : Aln | 25/11/2012

Bara un nom a retenir, un model de courage apparemment mourir a 15 ans c'est un peu jeune, mais à cette époque combien de jeunes sont tombés, avons nous encore des héros de ctte trempe aujourd'hui? j'en doute.
bises
lyly

Écrit par : lylytop | 26/11/2012

les cendres j'en ai plein le tiroir à cendres de ma cuisinière et je crois que celles de Bara sont logées à la même enseigne que celles de mon poêle dans la tête de nos jeunes .
le patriotisme , qui en parle à part la Marine Lepen ?
que veut dire mourir pour la patrie pour un jeune ? ceux qui meurent aujourd'hui sur le champ de bataille doivent penser qu'ils crèvent pour des clients dont ils n'ont rien à foutre, pour des guerillas orchestrées par plus fort que la France et ou nous n'avons rien à gagner si ce n'est la haine des belligerants de tous bords dans les histoires desquels nous nous invitons .
il suffit de regarder les infos pour comprendre que les gus qui décident d'aller faire tuer nos jeunes sont suffisament immoraux pour que la désobéissance soit la seule reponse à leur faire quand ils disent :"on y va" en prenant bien soin de garder leur propre cul, bien assis sur un fauteuil.
bises
ça fait quand même plaisir de relire tout cela, ça me rajeunit !

Écrit par : josette | 26/11/2012

Eh oui, les héros de 2012 sont fatigués, ils préfèrent s'exciter sur les jeux vidéos où il y a de grandes batailles mais virtuelles!! Je ne me souviens pas de l'histoire de ce jeune BARA!! En revanche, je me souviens du petit GAVROCHE des barricades de VICTOR HUGO!! BISOUS FAN

Écrit par : FAN | 26/11/2012

vive la République !

Écrit par : Charline | 26/11/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique