logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/07/2011

LE PLOMBIER, c'est moi

Profitant d'une longue journée pluvieuse, j'avais décidé de changer le robinet de ma cuisine. 

Le choix du nouvel engin, qui devait être équipé d'un mélangeur et d'un joint céramique, pour m'assurer de longues années de service, m'évitant des brûlures, des réglages et des changements de joints de robinet toujours périlleux pour moi, n'avait pas pris trop de temps, au magasin de bricolage proche de chez moi. Le vendeur m'avait assuré de leur interchangeabilité...
Donc en 1/4 d'heure c'était choisi et payé.
La suite fut plus compliquée et plus longue...

D'abord évidemment couper l'eau : facile !
Puis démonter le vieil engin. 
C'est là que Papydom commence à jurer, dans son for intérieur : l'accès sous un lavabo n'est jamais facile et est mal éclairé, mais en bon randonneur j'ai une lampe frontale en ordre de marche. Et j'arrive encore à m'allonger par terre et à me relever. 
C'est plus difficile pour passer un outil, et la bague de serrage du robinet sur la paroi du lavabo résiste. Contrairement à ce qu'indique la notice succincte du nouvel appareil - n'utiliser que des outils adaptés, et pas de pince multiprise - seule celle-ci pourrait passer. Mais elle ne suffit pas et je redouble de jurons dans mon for intérieur, toujours ! Après avoir étudié la situation, il ne me reste qu'une possibilité: des petites rotations avec une main au-dessus du lavabo sur le robinet et l'autre à tâtons en dessous pour maintenir la bague. Bizarrement c'est seulement possible avec le bras gauche en dessous, à la limite de l'étirement : mon bras droit doit être plus court ?
Miracle de la plomberie : j'arrive enfin à dévisser cette satanée bague.
Ce n'est pas fini. Je tire l'ensemble vers le haut, après avoir dévissé les deux raccords sur la tuyauterie fixe ( quand même : je ne suis pas complètement ignare)et Zut ça coince. Les deux raccords ne peuvent pas sortir pas le trou de la paroi, et de toutes façons la bague est aussi coincée par les deux raccords. 
J'ai juste qu'à les faire glisser vers le bas, mais ça marche pas car cette technique de raccord a un collet sur le tuyau qui empêche le glissement vers le bas. Je tire je pousse je rejure dans mon refor intérieur...
J'essaye aussi de couper la bague mais je n'ai pas d'outil adapté sous la main.
Une idée de génie me vient (c'est normal...). Je vais utiliser la scie à métaux. Pas évident dans cet espace exigu, mais après quelques minutes d'efforts (je me dépêche, car c'est bientôt l'heure de l'apéro )le tube sur lequel je m'acharne cède. Je ne coupe pas inutilement l'autre car je vois que je vais pouvoir libérer tout cela.
Facile maintenant car je n'ai plus qu'à monter le nouvel appareil, dont j'ai vérifié l'assemblage avec la notice, et qui a des tuyauteries souples et blindées pour le raccordement à la tuyauterie fixe. Oui en principe...
L'ensemble monté ne veut pas passer par le haut dans le trou existant (standard qu'il avait dit le vendeur !). L'encombrement de l'ensemble est de 33 mm alors que le trou fait 30 mm.
Après quelques autres minutes d'efforts (l'apéro se rapproche de plus en plus ), à l'aide d'une lime, j'arrive enfin à enfiler l'ensemble.
Ne reste plus qu' à passer la nouvelle bague qui est serrée sur la paroi à l'aide d'un système de vis filetée et d'écrou différent (standard qu'il avait dit, monsieur Bricolage ). Les outils passent "aussi bien" que précédemment mais je suis persévérant et l'ensemble est solidement fixé, enfin j'espère, car c'est la tôle du lavabo qui plie un peu quand on tourne la rampe en col de cygne du robinet.
Ah oui quand même avant de remettre l'eau faut que je relie les tuyauteries souples et rigides : là c'est standard, mais j'avais vérifié avant, car on  ne sait jamais...
Ouf ! direz-vous : oui sauf que l'un des tuyaux rigide ou souple au choix est presque trop court. Mais je ne vais pas me laisser embêter ( je reste poli) par un vulgaire tuyau. Je tire un peu sur le tuyau souple et ça y est c'est vissé.
Fini sauf que après remise en eau et essai de non-fuite - on ne sait jamais - je m'aperçois que l'eau chaude ne coule pas quand on bascule le levier vers l'index rouge mais l'inverse. Dans un souci de rigueur et de sécurité, je donne quelques coups supplémentaires de clé à molette et c'est fini.

Si il y a une autre vie active là haut après la mort, surtout je ne serai pas plombier ah NON !

Post Scriptum 1: l'ensemble de l'opération a duré  heure 30  et j'ai bu l'apéro.

Post Scriptum 2: je ne vous ferai pas le coup du sketch du plombier. Mais si vous voulez l'écouter vous trouverez ça ICI.

Commentaires

ah très amusant ton intervention plomberie, il fut un temps où nous faisions tous les travaux de ce genre, avec plaisir ! mais c'est fini, nous saluons ton courage, bonne fin de semaine, amitiés

Écrit par : jeanine et rené | 21/07/2011

Bravo le plombier.

Écrit par : sarah | 21/07/2011

Coucou Dom !

Un épisode rempli de péripéties de bagues et de tuyaux rigides ou souples , ouf ! ça fini bien le plombier a bu l'apéro ....Bon jeudi et bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 21/07/2011

A ce que je vois, il n'y a pas que chez moi que ça bricole.
Tu verras, les robinets à tête céramique, lorsqu'il faut les nettoyer, ce n'est pas facile non plus à démonter surtout si tu attends, comme l'Homme ici, plusieurs années. Ce qu'il a pu pester.
Ici, ça jure tout haut, cela soulage !
Enfin, l'important est de réussir le travail entrepris.
Moi, je dis qu'à lâge que nous avons, j'aimerais bien que Monsieur mon epoux fasse faire les travaux.
Y'EN A MARRE DES TRAVAUX A LA MAISON!!!!
Amitiés
Geneviève

Écrit par : Geneviève | 21/07/2011

à l'école on avait des problèmes de robinets qui fuyaient de baignoires qui débordaient , mais chez toi c'est bien pire ! en tout cas j'ai revu avec plaisir le numéro de F.Raynaud sur la plomberie bonne journée Renée-anne

Écrit par : Renée-anne | 21/07/2011

J'ai assisté à la même scéne dans notre petit abri du midi....Trop d'eau chaude à la fin.Cette scéne a déjà été jouée , il y a 2ans, au même endroit et comme l'eau est calcaire là-bas, tu devines la suite.....Quand j'écouterai le mot "plomberie " à la maison, je prendrai ma valise et le train pour aller ailleurs...dans un pays sans plombier amateur.
Ton histoire vraie m'a bien fait rire.Quant à l'Auvergnat Fernand Raynaud, j'adore!
bonne journée

Écrit par : Allier-née | 21/07/2011

Cela me rappelle ce que chantait ... quelqu'un dont j'ai oublié le nom:
"Mon Dieu, quel bonheur! (bis)
D'avoir un mari qui bricole!
Mon Dieu, quel bonheur,(bis)
D'avoir un mari bricoleur!"
(dédié aux heureuses épouses des maris bricoleurs!)

Écrit par : G.Jeuge | 21/07/2011

Ce n'est qu'une histoire d'eau...Mais je sais à qui je ferai appel la prochaine fois que le robinet lâchera ...
Passe une belle journée
Bises Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 21/07/2011

Il fut un temps où je jouais avec l'électricité, jamais je n'ai osé toucher la plomberie. Mon mari n'est pas bricoleur, plutôt lecteur...donc je fais appel aux personnes plus qualifiées. Heureusement pour le moment ce n'est pas nécessaire. D'ailleurs chez nous, nous déménageons dès qu'il est temps de repeindre l'appartement. C'est bientôt l'heure...

Écrit par : Charline | 21/07/2011

Dis donc, quelle entreprise pour changer ce robinet.....
Je ris, mais comment veux tu qu'une faible femme vienne à bout d'un tel travail !!!!
Il ne nous reste plus qu'à appeler le plombier.
Je suis sure que tu te sens plus à l'aise avec ton appareil photo...
Bonne soirée, tu as quand même eu ton apéro !!!
Bisous
Anita.

Écrit par : anita | 21/07/2011

Après le travail, le réconfort !
Merci pour les photos !
Bravo !

Écrit par : Marie-Thérèse | 21/07/2011

Salut Dominique
Je sais ce que c'est et c'est jamais du gâteau la plomberie ,j'ai tracé des km de tuyaux dans mon métier et je laissais les autres les faire c'est quand même plus facile .Tu t'es bien débrouillé.

Écrit par : heraime | 21/07/2011

comme par hasard, çà me rappelle quelqu'un!!

mais bravo Dominique, tu l'as bien mérité cet apéro!

Écrit par : marie claude | 21/07/2011

Mon mari aurait sûrement réussi en un tour de main; il était artisan plombier-chauffagiste.
Mais j'avoue que ce doit être difficile quand on n'est pas du métier !
Bon vendredi Papydom !

Écrit par : Alrisha | 21/07/2011

y en a un aussi qui s appelait Pierre Perret qui a chanté "je suis plombier, bier, bier, bier .. j' fais un beau métier ....etc "

Comme quoi ce n'est pas un métier qui laisse indifférent, enfin bravo la perséverance paie !!

Écrit par : michka | 22/07/2011

ah les petits travaux! ici les parisiens, nous ne savons rien faire de tout ça!
bisous hélène

Écrit par : helene merrick | 22/07/2011

Et bien tu vois quant tu veux !!!
Bisous au plombier !
Nicole

Écrit par : Nicole | 23/07/2011

Moi, je cherche un plombier qui pourrait fermer simplement le robinet au-dessus de nos têtes. ;-)
Marre de toute cette pluie !
Bon week-end quand même!

Écrit par : Micheline | 23/07/2011

bonjour
Il faut que je change le système de la chasse d'eau...Car avec le temps le calcaire fait fuir le système, tu pourrais me le faire !....
Amitiés
Jean

Écrit par : Jean | 24/07/2011

ce n'est pas évident la plomberie quand on n'est pas du métier. Il y a de nombreuses années, un plombier nous avait mis "tête céramique" impeccable, plus de joint à changer régulièrement, mais le long bec mélangeur ne joue plus facilement pour passer d'un bac à l'autre, peut-être une histoire de calcaire. Tu as dû apprécier l'apéro, bien mérité. Amitiés. Renée

Écrit par : campanule | 24/07/2011

Tu as juré dans ton for intérieur, elle a de la chance Thérèse ! lol

Tu as pu te relever ???

Bises. Dani en pause.....

Écrit par : Les Chats du Bocage | 09/08/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique