logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

22/07/2010

BOMBARDEMENT DE CALAIS ST PIERRE 27 FEVRIER 1945

 


"27 février 1945



Je travaille aux Assurances sociales (Caisse Primaire Départementale). Ce n'est pas encore la sécurité Sociale.
Je suis seule au bureau (le directeur absent soit-disant mère malade en réalité chef FFi dans la région de Vendin je crois). Je m'apprête à fermer quand un marin (soldat) arrive. Je le laisse entrer.
Il m'a porté chance car quelques minutes plus tard bombardement par erreur (au lieu de Dunkerque encore occupé) du quartier de mes parents.
Il y aura cent morts autour de chez eux dont des enfants qui sortaient de l'école de la rue Hermant.
Papa retrouvera un pied de femme dans la ...gouttière.

Voici ce qu'a écrit ma mère au sujet de cette page d'histoire et de douleur de Calais lors de la 2ème Guerre Mondiale.
Je me souviens, petit, avoir joué parmi les ruines qui subsistaient de ce bombardement, alors que j'étais en vacances à quelques centaines de mètres de chez moi, chez mes grands-parents du quartier St Pierre.
Les photos qui suivent m'ont été données par ma mère. Prises vraisemblablement par le journal local. Un tampon à l'arrière des photos indique qu'elles ont été développées à la pharmacie Baelen, dont le nom ne m'est pas étranger.

 

Mes grands-parents habitaient et tenaient une épicerie-buvette au coin des rues de la Reconnaissance et de Chantilly.

Un jour peut-être je scannerai les coupures de journaux qui relatent ce bombardement

Des informations complètes, en attendant, sur les liens suivants :


http://calais-ville.net/histoire/2eme_guerre/calais_sous_les_bombes.html

http://calais-ville.net/histoire/2eme_guerre/victimes_bombardement270245.html

Commentaires

je n'ai pas de mots pour dire ce que je ressens à la lecture de tous ses noms et en regardant les photos !!! malgré le mal être que j'ai je trouve ta note super bien faite il ne faut surtout pas oublié tout ce qui est arrivé, c'est super important pour nos enfants et petits enfants, en espérant que la folie des hommes ne va pas refaire surface

Écrit par : bernadette | 22/07/2010

Coucou Dom !

Ta maman a eu vraiment de la chance et tu ne serais pas là pour nous raconter cette horreur . La place Crévecoeur a un nom de circonstance . Les alliés dans ce quartier n'ont sûrement pas été aimés . Garde bien ce précieux souvenirs en photos de ta maman . Ici il pleut depuis hier soir .

Bon jeudi bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 22/07/2010

Merci pour ces souvenirs douloureux, amicalement.

Écrit par : sarah | 22/07/2010

dis donc on s'en prend plein la figure chez toi Dominique, je pense à ta maman avec émotion et te remercie de tes efforts pour la mémoire de cette region sinistrée .

Écrit par : josette | 22/07/2010

Une chance pour ta maman et toute la famille, également une chance d'avoir chez documents en ta possession. Un morceau d'Histoire vécu par la population.
Bises

Écrit par : Biche | 22/07/2010

Ces photos ; ce récit tout est poignant.C'est bien que ta maman ait gardé et écrit ces souvenirs.
Je suis d'autant plus impressionnée que ceci s'est passé juste le jour de mon premier anniversaire.Amitiés

Écrit par : Allier-née | 22/07/2010

Un bien beau témoignage comme il en faudrait plus pour que les générations n'oublient jamais le sacrifice de leurs aînés...
Avec toutes mes amitiés.

Écrit par : Michel | 22/07/2010

Merci de rappeler ces souffrances pas si loitaines et que l'on a tendance à oublier
Oui la vie reprends ses droits mais souhaitons; plus jamais cela!
Bonne soirée Bises Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 22/07/2010

Bonjour Dominique

La place Crêve-Cœur porte bien son nom ce jour de deuil là. Comment imaginer la terreur des habitants d’une ville libérée prise sous une pluie de fer dans la nuit.

Calais – Dunkerque, à vol de bombardier, cela ne représente que quelques minutes, mais quelle effroyable erreur. 1945, ce n’est pas si loin et les descendants des tués de ce jour là s’en souviennent encore.

J’ai encore dans les oreilles le bruit des avions qui descendaient en piqué pour mitrailler et le sifflement des bombes avant l’impact. Petit garçon, cela me terrorisait.


Merci pour cette page de mémoire.

Amitiés du grillon

Écrit par : Christian | 23/07/2010

Comme Christian , j'étais une petite-fille de 9 ans et toute ma vie je suis restée traumatisée quand j'entends le bruit du vol d'un avion même s'il est civil.

Écrit par : sarah | 23/07/2010

Ah saletés que sont toutes formes de guerre!!!!! Il paraît que je suis née sous les bombes, plus tard , encore bébé, mon père m'enroulait dans un gros matelas lors du signal des sirènes!!Je pense que c'est pour cela que j'aime toujours être enroulée dans une couette même en pleine été!!LOL
BISOUS FAN

Écrit par : FAN | 23/07/2010

Je vois que les traumatismes sont nombreux et aussi variés que les circonstances qui ont générées ces traumatismes.Une étude pourrait être faite sur ces maux qui nous ont pourri la vie.Même si nous sommes des grands-parents. En avez-vous parlé avec vos petits-enfants ? Ils ont un vécu fait de nos peurs et de nos joies.

Écrit par : sarah | 23/07/2010

Quel superbe témoignage de ces instants douloureux. Souvent ils surgissent dans la mémoire, et on se dit que souvent la chance était avec nous, j'ai connu des instants d'angoisse lors des bombardents dans ma région...Un cauchemar! Et toujours, quelque part dans le monde des êtres s'entretuent....la dure loi de la guerre.



Amicalement
hélène

Écrit par : hélène | 23/07/2010

juste un mot , je ne parle pas allemand du tout, je suis allée sur un site de traduction histoire de ....
ich will deutch lernen , peter das ist ziebe our ...je ne sais plus l'ecrire!
leçon 1 de assimil et quelques autres prises pour recevoir la corespondante allemande de mon fils il y a 5000 ans. Cette fille aujourd'hui diplomate parlait mieux français que moi ...alors il est toujours sept heures pour Pierre et mon desir d'apprendre l'allemand a bien regressé! je prefère le saxo, langue universelle .
je t'embrasse

Écrit par : josette | 23/07/2010

Ces photos son poignantes, les guerres son toujours horribles et on espére n'avoir a soufrir des autres. Merci pour etre rentré dans mon Blog. Mes yeux vont tres bien maintenant.
Bises MARU

Écrit par : mbouillon | 23/07/2010

Coucou PapyDom, un passage éclair avant ce 1er WE de vacances qui s'annonce chargé.
Bonne fin de soirée et à bientôt,

Écrit par : Muad' Dib | 23/07/2010

Ton témoignage sur cette histoire de la 2ème guerre mondiale est poignant, documents, photos, tout cela est précieux et à faire suivre aux descendants. Ta Maman a bien été inspirée d'accepter le dernier client, comme quoi la vie tient à un fil! tu nous dis que tes Grands-Parents tenaient une épicerie-buvette, dans la région lyonnaise ce genre de commerce était connu sous le nom "porte-pot", j'en ai connue une à Oullins.Bon Dimanche, amitié. Renée

Écrit par : Campanule | 25/07/2010

bonjour à toi
l'histoire est une belle leçon
douce journée

Écrit par : Angelique | 26/07/2010

bonjour à toi
l'histoire est une belle leçon
douce journée

Écrit par : Angelique | 26/07/2010

Des photos poignantes, comme la musique que les acompagne. Les guerres sont horribles mais toujours il y a une quelque part. Bises MARU

Écrit par : mbouillon | 26/07/2010

Coucou PapyDom, bon début de semaine ...
Cordialement,

Écrit par : Muad' Dib | 26/07/2010

Cela remue l'estomac de voir ces photos. On espère ne jamais revivre cela. Moi, j'étais petite mais j'ai longtemps eu des images que l'on m'a expliqué par la suite.
Actuellement, mon frère qui est mon aîné et a des souvenirs précis, se penche aussi sur l'histoire de cette guerre, nos deux parents y étant mêlés de près ont laissé des papiers. Il aimerait que la descendance sache.
Amitiés
Geneviève

Écrit par : Geneviève | 27/07/2010

Un p'tit coucou avant le départ vers la région de Guérande.
A bientôt,
Cordialement,

Écrit par : Muad' Dib | 30/07/2010

Malheureusement l'erreur est humaine, peut-on leurs en tenir rigueur ?
C'est très poignant, ta mère l'a échappé belle !
Ses parents également, mais ta tante ? Vu l'état de sa maison, si elle y était, elle a dû faire parti des personnes décédées.
Ces photos sont un vrai trésor, malgré la tristesse qui s'en dégage.
Bravo Dominique, tu fais de très beaux et poignants reportages.
Bises

Écrit par : Miaou***Naniemay-11**Miaou | 31/07/2010

Des images qui nous rappellent qu'il ne faut pas oublier, qu'il ne faut pas que çà se reproduise, la guerre c'est stupide, destructeur de maisons et surtout hélas de familles...
bise Papydom,
françoise

Écrit par : françoise | 09/08/2010

merci pour ces photos qui sont poignantes
auriez vous davantage de photos de la place crevecoeur

Écrit par : silberberg | 23/02/2014

Ma mère vient de me dire qu'elle était à Calais ce jour-là (elle avait 9 ans). Elle pensait que c'était l'été car il faisait très beau. Aujourd'hui encore, elle ne comprend pas comment les alliés ont pu se tromper car les bombardements étaient nombreux sur le nord de la France cette année là. Elle est encore traumatisée car les bombes ne sont pas tombées loin d'elle...
Cependant, elle remercie depuis 60 ans les "Américains" d'être venus libérer les Français !

Écrit par : PIERRE POUGET | 30/07/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique